Bienvenue sur le nouveau site de www.bordeaux-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Bordeaux & Aquitaine
Communiqué de presse : divers

À 18 ans Maxime Peyret Lacombe crée ParlonsPo , la startup qui va faciliter la vie du maire et de ses citoyens.

Société

Communiqué le 09/05/2017

À 18 ans Maxime Peyret Lacombe crée ParlonsPo , la startup qui va faciliter la vie du maire et de ses citoyens.

 


Le tout jeune entrepreneur bordelais Maxime Peyret Lacombe veut mettre l'usage de la technologie dans le but de renforcer le lien démocratique entre le citoyens et le gouvernement . Cela permettrait d'accroitre le pouvoir des citoyens sur la vie politique ou de rendre le gouvernement plus accessible , efficient et efficace . 


La jeunesse qui innove 


Il  fait partie de ces 5% de Français qui montent leur boite à la sortie du lycée. Pour lui qui aime innover et se démarquer «c'était quelque chose de normal». Tandis que ses copains «sortaient et pensaient aux filles», lui dressait des business plans  , démarchait les banques et les investisseurs pour lancer ParlonsPo ,une application mobile qui est une  «civictech» pour réengager  le débat citoyen et offrir un outil numérique pour les communes à leurs administrés . 


Affirmant qu'il y a dix ans, le gouvernement était perçu comme la peste noire du monde de la technologie, Maxime Peyret Lacombe s'aperçoit que les communes disposent de ressources numériques limitées et que le lien maire-citoyen est souvent inexistant. 


Parti de ce constat, il décide de créer des outils digitaux qui permettrons aux villes de se moderniser en donnant à leurs citoyens la possibilité d'accéder à une nouvelle plateforme de co-construction de l'espace public.

Il s'agit d'une application mobile et d'une interface web comportant plusieurs fonctionnalités : suivre les actualités de sa ville, proposer des projets au maire, signaler un dysfonctionnement mais aussi consulter les données de sa ville. La plateforme propose d'autres fonctionnalités comme par exemple un tableau de bord pour les communes. Ce dernier permet aux maires de sonder ses citoyens et de visualiser les statistiques de sa ville pour prendre des décisions publiques facilement.







Une solution éthique et démocratique


Si ParlonsPo peut renouveler la démocratie, il faut que la startup puisse respecter les règles démocratiques et que sa mission civique soit son seul but. ParlonsPo veut certifier sa technologie en répondant à différents critères et permettra de montrer aux citoyens qu'il existe différents moyens d'utiliser la technologie, tout en leur donnant la possibilité d'avoir confiance dans cet outil qui prendra de plus en plus de place dans leur vie future. 

Ainsi, il propose de créer une démarche civique et transparente. Maxime Peyret Lacombe assure clarifier les règles du débat en faisant preuve d'une totale transparence sur ses financements et en assurant que le business model de l'organisme ne repose pas sur la revente des données collectées . Il veut garantir une indépendance et une mission civique en expliquant quelles données seront collectées, à quelle fin et quels sont les résultats obtenus par les mairies pour les aider à prendre de meilleures décisions .ParlonsPo est en conformité avec les règles européennes de régulation des données personnelles et les données et le service sont hébergés sur des serveurs dans l'Union Européenne pour protéger les administrés .


Une technologie approuvée  


En pleine levée de fond et en recherche de partenaires et d'investisseurs auprès de business Angels et de fonds spécialisés espère boucler son premier tour de table d'ici 2 mois qui lui permettra de toucher grand nombres de communes et de citoyens .

Son projet a déjà séduit les futurs utilisateurs de son application en étant élu meilleur projet par un jury d'enfants participants à un concours sponsorisé par BNP Paribas. Les enfants représentants de la jeunesse ont pu découvrir sa CivicTech et l'ont questionné sur l'avenir de notre citoyenneté . Maxime Peyret Lacombe raconte « Le numérique français doit se co-construire avec toutes les générations et les enfants ont leur mot à dire sur le monde de demain et les futurs projets qu'ils utiliseront pour améliorer la démocratie » . De plus une vingtaine de communes en Aquitaine seraient séduites par le projet. 





Pour obtenir plus d'information . M. Maxime Peyret Lacombe se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et pour fournir de plus amples informations . 














Contact presse :
Contacts :
M. Maxime Peyret Lacombe
Téléphone : 0663965570
Email : civictech@parlons-po.fr

>> Demande de renseignements

En savoir plus : www.parlons-po.fr

Retour page précédente


Pub
Hit Story, agence de communication globale Hit Story, pour tous vos projets de communication
Bordeaux-communiques.com dans les autres régions
Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :